La Graphothérapie ou Rééducation de l'écriture

 

Qui peut consulter un Graphothérapeute ?

 

 

 

L’enfant, lorsque l’enseignant, la famille se plaignent de son écriture (illisible, ensemble sale…), quand il refuse d’écrire ou se dévalorise dans cette tâche…Dès la Grande Section de Maternelle, lorsque l’enfant rencontre des difficultés dans le graphisme, le choix de la main, la tenue du crayon ou que l’apprentissage de l’écriture est compliqué.

 

Le collégien / lycéen / étudiant qui ne parvient pas à tout noter en cours, ou à se relire, qui ne termine pas les compositions dans les temps. Les professeurs peinent à le relire…

 

L’adulte, qui ne se « reconnaît » pas dans son écriture qu’il juge non représentative de sa personnalité, lorsqu’un choc ou un stress émotionnel a occasionné une « crampe » au moment d’écrire.

 

 

 

Pourquoi consulter un graphothérapeute ?

 

  • pour retrouver une écriture fluide, lisible

  • pour acquérir ou retrouver une écriture rapide

  • pour se débarrasser d'une douleur devenue très gênante

  • pour retrouver le plaisir d’écrire

  • pour retrouver l'estime de soi

 

Quels sont les principes de la rééducation ?

 

Le graphothérapeute s'appuie sur des techniques spécifiques et se réfère notamment aux travaux de Julian de Ajuriaguerra, Neuropsychiatre et Psychanalyste. La rééducation respecte l’unité de la personne et son désir de retrouver une écriture maîtrisée, et lui apporte une aide personnalisée.

 

Les techniques utilisées varient en fonction de l'âge et du type de difficultés graphiques. Elles sont basées sur :

 

  • La relaxation et la respiration, pour atténuer les crispations du corps et des différents segments sollicités par l'acte d'écrire.

  • La motricité fine, en vue d'acquérir une tenue du stylo performante.

  • Des exercices liés au graphisme : travail sur l'espace, le trait, la forme, le mouvement.

  • Des exercices graphiques sur la pression, la vitesse, le rythme.

 

 

 

Les séances durent 45 minutes et il faut compter entre 8 et 20 séances pour une rééducation complète. Des exercices quotidiens sont proposés et permettent alors des avancées plus rapides.

 

 

 

Pour tout complément d’information : http://www.graphidys.com/